TECHNICAL INFO / Certifications

Certifications

FloorScore®

FloorScore® constitue une des normes de certifications les plus largement reconnues en matière de qualité de l’air à l’intérieur (QAI) pour les revêtements de sol rigides, leurs adhésifs et sous-couches. Développée conjointement par le Resilient Floor Covering Institute (RFCI) et SCS, la norme FloorScore répond aux exigences de nombre de certifications de construction verte telles que LEED v4, WELL, BREEAM, et CHPS.

Pure™

Tous les planchers TrueGrout® sont certifiés Pure™

  • – sans phtalates
  • – sans formaldéhydes
  • – exempts d’autres COV
  • – résistants aux bactéries et
  • – à la prolifération des moisissures

De plus, ils se posent sans aucun adhésif et ne requièrent aucun vernis susceptibles de libérer des COVs.

Ils constituent donc une solution saine pour votre environnement de vie et votre famille tout en contribuant à protéger nos forêts de la surexploitation.

Phtalates:

Les phtalates sont des composés chimiques dérivés de l’acide phtalique. Ils sont couramment utilisés comme plastifiants des matières plastiques, notamment du polychlorure de vinyle (PVC). On les retrouve ainsi dans les films plastiques, emballages, revêtements de sol, rideaux de douche, profilés, tuyaux et câbles, matériaux de construction, peintures ou vernis, etc.
Tant Santé Canada que la FDA, considèrent que certaines substances des phtalates pourraient avoir des effets cumulatifs communs sur la santé préoccupants.

Formaldéhyde:

Le formaldéhyde est un gaz incolore qui est émis principalement par les produits ménagers et les matériaux de construction. Il est très courant aujourd’hui de détecter de faibles doses de formaldéhyde dans l’air intérieur. Lorsqu’il est présent à des niveaux élevés dans l’air, il se révèle par une odeur piquante. Des concentrations élevées de formaldéhyde peuvent causer des irritations des yeux, du nez et de la gorge et peuvent aggraver les symptômes de l’asthme chez les enfants et les nourrissons.

C.O.V.:

Les émissions de composés organiques volatils (COV) provenant des produits commerciaux et de consommation représentent un facteur significatif contribuant à la pollution atmosphérique dans les zones urbaines. L’utilisation de produits commerciaux et de consommation à base de solvant, et dans une moindre mesure à base d’eau, génère des émissions de COV. Ces émissions contribuent à la formation des matières particulaires et de l’ozone troposphérique qui forment le smog. Plusieurs instances gouvernementales tendent à prendre des mesures en vue de réduire les émissions de polluants atmosphériques de façon à protéger l’environnement et la santé.